Résilié pour alcoolémie : comment s’assurer rapidement en ligne ?

Publié le : 31 mars 20214 mins de lecture

Votre permis de conduire a été suspendu pour alcoolémie. Cela a entrainé l’annulation de votre contrat d’assurance, car vous êtes le conducteur fautif ou dans l’incapacité médicale de conduire. La résiliation de votre contrat a affecté beaucoup vos garanties et votre budget. Mais comment faire alors pour s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie ?

Comment s’assurer après résiliation pour alcoolémie

La suspension du permis de conduire présente un risque important pour les assureurs. Ils peuvent ainsi se défendre à l’encontre de l’assuré, en prenant des mesures légales. Face à ce changement de situation, l’assureur peut demander l’annulation d’un contrat d’assurance. Vu que la souscription à une assurance auto est obligatoire en France. De plus, retrouver un nouvel assureur peut s’avérer un peu compliqué si vous êtes inscrits dans le registre des résiliés. En effet, toutes les compagnies d’assurance peuvent voir ce registre. Pour découvrir facilement un assureur, faites appel à un professionnel pour trouver en ligne un assurance adaptée à vos besoins et au meilleur prix.

Trouver en ligne une assurance auto après résiliation pour alcoolémie ?

Trouver une solution d’assurance après une suspension de permis est très compliqué. Les compagnies vont imposer des prix très chers avec de moindres garanties. Contacter un expert reste la meilleure option pour s’assurer en ligne après une suspension de permis pour alcoolémie. Il peut vous aider à dénicher un assureur qui accepte votre profil, quel que soit votre niveau de risques. Vous aurez à votre disposition un comparateur gratuit de prix d’assurance auto. Vous pouvez aussi obtenir en ligne des devis d’assurance correspondant à votre profil et à vos besoins tout en profitant d’un gain de temps et d’argent.

Conséquences de la résiliation de contrat d’assurance

La suspension d’un permis de conduire suivie d’une résiliation d’un contrat d’assurance présente des impacts négatifs sur votre profil. La majorité des assureurs va vous demander la surprime. En effet, pour s’assurer après une suspension de permis pour alcoolémie, il faut faire face à une majoration de votre contrat. En effet, les compagnies d’assurance peuvent imposer une surprime afin de corriger un risque additionnel. Mais, le taux de cette augmentation dépend de la durée de suspension du permis. La majoration sera 50 % si la suspension dure 2 à 6 mois. Le taux sera majoré de 100 % si la durée de suspension dépasse 6 mois. Il va être 200 % au cas où il y aurait plusieurs suspensions. Cette surprime intervient bien évidemment à votre nouvelle souscription d’assurance. Mais elle sera supprimée au bout de deux ans.

Plan du site